Mobilisation populaire : la bande à André Michel dans le viseur des militants

Mobilisation populaire : la bande à André Michel dans le viseur des militants

Dans le cadre des mouvements de protestation qui ont eu lieu dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince ce mercredi, des militants s’en sont pris à Me André Michel, Nenel Cassy, Ricard Pierre et Marjorie Michel. Réalisant une fois de plus qu’ils ont été dupés et utilisés, ces derniers menacent de troubler le sommeil des membres du Secteur Démocratique et Populaire.

« Beaucoup de jeunes qui croyaient en Me André Michel et Nenel Cassy sont morts. Ils ont été utilisés comme cobayes pour que ces derniers puissent parvenir à leurs fins », lancent-ils.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

De l’avis de ces militants, le bien-être commun n’a jamais été la motivation du SDP. C’était un leurre pour arriver au pouvoir.

« Ils défendaient leurs propres intérêts. Maintenant, ils font leur beurre, ils nous jettent », dénonce un jeune homme dans la vingtaine

La zone métropolitaine a été le théâtre d’une série de mouvements de protestation. Des barricades de pneus enflammés ont été érigées dans plusieurs artères. La population entendait, à travers ce mouvement, réclamer la disponibilité du carburant dans les stations-services, et dénoncer la recrudescence des actes d’insécurité entre autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *