Mort suibite du greffier du juge Mathieu Chanlatte, l’ANAGH dénonce un assassinat

Mort suibite du greffier du juge Mathieu Chanlatte, l’ANAGH dénonce un assassinat

Le cadavre du greffier du juge Mathieu Chanlatte, chargé d’instruire le dossier de l’assassinat du président Jovenel Moïse, Ernst Lafortune, a été découvert dans une salle à l’hôpital général, alors qu’il s’apprêtait à rentrer chez lui à Carrefour.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Dans l’intervalle, le doute persiste sur les circonstances entourant la mort du greffier. Les premiers éléments d’information font croire qu’il s’agit d’une mort subite, puisque Ernst Lafortune, qui souffrait d’asthme, avait des difficultés respiratoires. Arrivé à l’hôpital général sans pièce d’identité, Ernst Lafortune n’a pas reçu les premiers soins nécessaires à son cas.

Parallèlement, dans une note de presse, l’association nationale des greffiers haïtiens a fait état d’assassinat, arguant que des trous relevés sur le cadavre du greffier s’apparentent à des impacts de balles. Le président de l’association des greffiers haïtiens appelle le chef du parquet de Port-au-Prince à ouvrir une enquête.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *