Nouvelle Constitution : le FDTH veut apporter sa pierre à l’édifice

Nouvelle Constitution : le FDTH veut apporter sa pierre à l’édifice

À l’initiative du Forum Démocratique des Travailleuses et Travailleurs Haïtiens (FDTH), deux journées de travail ont été organisées autour de l’Avant-projet de la nouvelle Constitution, les 3 et 4 mars 2021, à Delmas.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Faire passer les revendications des Travailleurs dans la nouvelle Constitution, tel a été l’objectif poursuivi par les organisateurs, si l’on se réfère aux propos du syndicaliste Paul Loulou Chéry, Conseiller permanent du FDTH. Plusieurs thématiques ont été abordées : Jeunesse, Femme, Syndicat, Pouvoirs de l’Etat, Diaspora.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le travail n’est pas encore terminé, a fait savoir Paul Loulou Chéry. Plusieurs autres ateliers sur les thématiques régionales sont également prévus afin de discuter de la possibilité de prendre en compte les Haïtiens des zones reculées.

Une soixantaine de participants ont confronté leurs points de vue sur les différentes thématiques abordées, à travers cinq ateliers. Les recommandations seront formulées par le comité de rédaction technique du FDTH et soumises au Comité Consultatif Indépendant mi-avril prochain, aux dires du syndicaliste.

Le FDTH est une structure regroupant une vingtaine de syndicats de différents secteurs comme le Transport, le Textile, l’ONA, l’APN, entre autres. Il a vu le jour il y a deux ans environ et est déjà affilié à l’Alternative démocratique syndicale basée en Amérique Latine.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *