Paralysie du championnat national: L’Observatoire national du sport haïtien contraint d’abandonner sa recherche de solution

Paralysie du championnat national: L’Observatoire national du sport haïtien contraint d’abandonner sa recherche de solution

L’observatoire national du sport haïtien informe, à travers une note publiée hier mercredi, avoir fait retrait de sa démarche de médiation entre la Fédération Haïtienne de Football (FHF) et les clubs des différentes divisions du championnat national de football en vue de trouver une solution favorable à la reprise des activités sportives.

« Solidarité des Clubs Affiliés à la FHF, regroupant un nombre important de clubs (D1, D2, D3, championnat féminin) a donné une fin de non recevoir à la demande de médiation de l’Observstoire, brandissant les règlements et statuts de la FIFA, de la FHF et de la CONCACAF qui ne prévoient, dit-elle, la médiation comme mécanisme de résolution de divergences au sein du football », indique l’observatoire dans la note arguant qu’elle a persisté pour que cette rencontre ait lieu.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Soucieux de l’importance du sport et de ses retombées économiques, l’observatoire entendait, à travers cette démarche, revitaliser le monde du sport haïtien qui meurt à petit feu.

Malheureusement, il (l’observatoire) n’a pas pu atteindre son objectif en raison du fait que les clubs haïtiens ne veulent pas enfreindre les règlements de la FIFA.

L’observatoire a, toutefois, précisé s’être entretenu avec des responsables de la FHF, autour de la crise qui mine le sport haïtien.

« Une délégation de l’Observatoire a été reçue par les membres du Comité de Normalisation, non pas dans une démarche de médiation, mais plutôt dans un esprit de dialogue et de discussion sur les problèmes réels auxquels fait face le football haïtien depuis tantôt 2 ans », poursuit la note. Un rapport sur cette démarche sera communiqué au grand public, sous peu.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *