Patrick Benoît malmené par la police, lors de l’exécution d’un arrêt de la cour de Cassation

Patrick Benoît malmené par la police, lors de l’exécution d’un arrêt de la cour de Cassation

Un arrêt de la cour de Cassation a été exécuté, mardi, par le juge titulaire du Tribunal de Paix de Delmas, Yrgneau Ricot, à Vivy Mitchell, dans le cadre d’un conflit terrien opposant les familles Benoît et Laurenceau.

La cour de Cassation a tranché en faveur de la famille Laurenceau à travers cet arrêt rendu le 23 juillet 2019, déclarant que ladite famille détient une propriété située à Vivy Mitchell, dans la commune de Pétion-Ville.

Patrick Benoît et autres alliés, qui auraient tenté de résister à l’exécution de la décision de la plus haute instance judiciaire du pays, auraient fait usage d’armes à feu pour évacuer les personnes qui occupaient l’espace. Alors, le juge de paix a ordonné son arrestation. Des vidéos circulant sur les réseaux sociaux montrent l’individu dans un état critique. Il a été sévèrement frappé puis conduit au Tribunal de paix de Delmas et gardé à vue.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Au cours de l’intervention, les forces de l’ordre auraient confisqué un fusil de calibre 12, de marque M5SS berg et un véhicule.

1 comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    7 mai 2020, 12:40

    Ils sont tous des MALADROITS! Et l’ " Etat" n’a pas ete a’ la hauteur de sa tache. On dirait un Duel Village de Dieu vs Grand Ravine.

    L’Observatoire

    REPLY