People: Bedjine prend la défense de K-dilak, précise les raisons de cet acharnement contre ce dernier

People: Bedjine prend la défense de K-dilak, précise les raisons de cet acharnement contre ce dernier

Le chanteur K-dilak a essuyé de graves critiques après ses démêlés avec l’animatrice Westerlie Pierre Fils, qui l’a traité de jaloux et l’a accusé de Violences Physiques. Une situation qui suscite pas mal de commentaires et divise les internautes. La chanteuse Bedjine, l’autre voix du duo du moment, a tenté de calmer le jeu, prenant ainsi la défense de K-dilak.

En effet, tout a commencé le 1er juillet dernier en République dominicaine dans le backstage du festival “Santo Domingo Carribean Festival”, lorsque K-dilak a ordonné aux agents de sécurité de mettre derrière la porte l’animatrice Westerlie Pierre Fils. Ce qui n’a pas manqué faire réagir des artistes et animateurs dans l’industrie musicale haïtienne.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Écœurée par le comportement de l’artiste, Blondedy Ferdinand a dénoncé dans un message publié sur Facebook ce qu’elle a qualifié d’attaque verbale et de mauvais traitements subis par l’animatrice.

Pour dissiper tout doute sur le comportement de l’artiste, dans une vidéo que le duo a partagée sur les réseaux sociaux, la chanteuse Bedjine a apporté son soutien à son compère et a démenti les propos relayés par l’animatrice indiquant que K-dilak l’avait injuriée et la traitée de p*te dans le backstage.

« M ap di fanatik yo sa tou, jou Bedjine ap fonksyone ak yon atis gason kèlkeswa atis ke l ye, li ta kanpe nan figi yon fanm li joure l, pawòl ke y ap di ke K-dilak di yo, Bedjine pap janm fonksyone avèk moun sa ankò », a t-elle promis.

Par ailleurs, dans un autre cliché, Bedjine a évoqué les raisons de cet acharnement contre K-dilak. Elle a expliqué que certaines personnes dans l’industrie musicale haïtienne n’aiment pas voir le duo. « En maintes fois, j’ai déjà été contactée par certaines gens qui m’ont dit que je ne doit pas continuer à chanter avec K-dilac et que c’est moi la lumière », s’est-elle justifiée.

« Personne n’a le droit de me dire ce que je dois faire de ma vie. Et quiconque ne saurait jamais ce qu’il y a de mieux pour moi », a-t-elle poursuivi, avant de continuer pour dire: « c’est K-dilak qui a accepté de chanter avec moi quand je n’étais rien ».

De son côté, le chanteur a déclaré que l’animatrice voulait l’embrasser et qu’il avait refusé. Cela l’avait gênée. De son côté, Westerlie a déclaré qu’elle n’avait à aucun moment tenté d’embrasser K-dilak. « Il a eu ce comportement envers moi parce que je l’avais traité de jaloux lors d’une émission », dit-elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *