Post-Covid-19: Relance de l’économie, le gouvernement sort son plan

Post-Covid-19: Relance de l’économie, le gouvernement sort son plan

Ce lundi 11 janvier 2021, au local de la Banque de la République d’Haïti (BRH), le Ministère de l’Economie et des Finances a présenté le Plan de Relance Économique Post-Covid-19 (PREPOC 2020-2023). Aux dires du ministre de l’Economie et des Finances, Michel Patrick Boisvert, ce plan est une réponse du gouvernement haïtien pour l’amélioration des conditions de vie de la population.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

En étroite collaboration avec le Ministère de la Planification et de la Coopération externe (MPCE) et le Ministère de l’Economie et des Finances (MEF), le gouvernement haïtien publie sa politique économique pour les 3 prochaines années. Ce document, intitulé Plan de Relance Économique Post-Covid-19 (PREPOC 2020-2023), a pour principal objectif de maintenir la croissance à un niveau élevé tout en améliorant les conditions de vie des citoyens.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

En ce sens, l’amélioration des services en énergie, éducation, transport, communication, santé, eau potable, le renforcement de la sécurité intérieure, des frontières et de l’Etat de droit; l’inclusion sociale; l’élargissement de la base productive du pays; le développement du secteur privé, des PME et la création d’emplois décents; le renforcement de la gouvernance administrative, financière et économique sont, entre autres, les piliers sur lesquels se concentreront les actions gouvernementales pour relancer l’économie. Aux dires du Ministre Michel Patrick Boisvert, « la mise en place d’un plan d’action est capable de répondre aux défis de l’heure et prévenir l’inégalité ».

Aussi, les experts espèrent-ils, grâce à ce plan d’action, une croissance d’en moyenne 3% pour les 3 prochaines années, une baisse graduelle de l’inflation à 10%, et la création de 50 000 emplois décents. En outre, la réduction de la population en insécurité alimentaire et une baisse du taux de pauvreté sont aussi prévues.

Pour le locataire du Palais national, “ce plan est un pont qui permettra de s’investir dans la croissance, la résilience, et les opportunités afin de jeter les bases d’une nouvelle dynamique de développement durable”. Aussi, croit-il en la participation des citoyens pour la réalisation de ce projet. “Ce ne sera pas un grand défi si la nation s’y engage”, dit-il.

Pour le chef du gouvernement, Joseph Jouthe, la collaboration des ministères est importante pour parvenir à réaliser le projet PREPOC 2020-2023.

Notons que ce document, élaboré par le MEF, le MPCE, avec l’aide d’experts nationaux et internationaux, a un budget total qui s’élève à 347.9 milliards de gourdes et le besoin de financements s’élève à 157.9 milliards de gourdes, d’après les déclarations du ministre de l’Economie et des Finances.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *