Pour les États-Unis, Haïti est un pays dangereux à ne pas visiter

Pour les États-Unis, Haïti est un pays dangereux à ne pas visiter

Ne vous rendez pas en Haïti à cause de la Covid-19, des troubles et du kidnapping ! C’est le message publié par le gouvernement américain à l’attention de ses voyageurs.

Haïti est placée au niveau 4 des pays à éviter. Selon l’avis, les voyageurs en Haïti peuvent faire face à la fermeture des frontières et des aéroports, des interdictions de voyager, des commandes de rester à la maison, des fermetures d’entreprises et d’autres conditions d’urgence en raison de la COVID-19.

Pour justifier leur recommandation, les États-Unis mettent en avant les crimes violents, les enlèvements entre autres. “Les manifestations, les barricades de pneus enflammés sont fréquents, imprévisibles et peuvent devenir violents”, a écrit les responsables américains qui ont souligné la faiblesse de l’institution policière à remplir efficacement sa mission.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

“Le personnel du gouvernement américain est découragé de marcher dans la plupart des quartiers. Seulement les membres adultes de la famille âgés de plus de 18 ans sont autorisés à accompagner les employés du gouvernement américain affectés à l’ambassade américaine à Port-au-Prince”, a recommandé l’Ambassade américaine en Haïti.

2 comments

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

2 Comments

  • Nolita Lorquet
    8 août 2020, 12:41

    I guess those travellers will have to show that covid-free letter that authorities in Haiti first asked for.

    REPLY
  • Antoine Langomier
    9 août 2020, 22:26

    Un pays ne doit pas Transformer en une SAVANE où des GANGS tuent des bébés. Les États-Unis doivent protéger ses ressortissants. POINT BARRE!

    REPLY