Protestation : Grève à l’hôpital général !

Protestation : Grève à l’hôpital général !

À l’initiative du syndicat des travailleurs de la santé, des employés, notamment le petit personnel de l’hôpital Universitaire d’Etat d’Haïti, observent un arrêt de travail depuis le 21 février 2022, pour exiger de meilleures conditions de travail et un ajustement salarial.

La présidente du syndicat, Evelyne Frémont, condamne l’indifférence affichée par les autorités face à la situation critique dans laquelle l’hôpital est plongé depuis quelques temps.

« Les médecins sont dépourvus de matériels nécessaires pour prendre soin des malades, l’établissement est sale, on éprouve même des difficultés à respirer dans certains endroits, à cause d’une odeur nauséabonde qui se dégage », se lamente madame Frémont.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Plus loin, elle indique que depuis l’assassinat de l’ancien président Jovenel Moïse, le ministère de l’économie et des finances ne débloque aucun fonds en faveur de hôpital. Selon la syndicaliste, ce sont les maigres recettes collectées qui permettent au plus grand centre hospitalier public du pays de fonctionner.

Par rapport à la cherté de la vie, Madame Frémont réclame une augmentation de salaire de soixante mille gourdes, ce qui, explique-t- elle, permettra aux employés de subvenir à leurs besoins et ceux de leurs familles. De plus, elle exige le paiement de 18 mois d’arriérés de salaires.

Le syndicat compte maintenir leur mouvement jusqu’à la satisfaction de leurs revendications. Toutefois, un couloir humanitaire est laissé pour fournir des soins aux malades graves, précise Evelyne Frémont.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *