Quand le gouvernement encourage la bonne gouvernance

Quand le gouvernement encourage la bonne gouvernance

Le gouvernement a organisé, ce jeudi, son énième forum des directeurs généraux sur la gouvernance publique sous le haut patronage de la Primature.

Déroulée autour du thème « la bonne gouvernance publique, une nécessité incontournable », cette activité a pour objectif d’assurer le suivi, l’évaluation et l’harmonisation des politiques sectorielles en vue du renforcement de la qualité de service au sein de l’administration publique.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

La série de forum des directeurs généraux s’inscrit dans une dynamique de transparence basée sur la reddition de compte et une meilleure gestion des ressources en vue du renforcement de la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption qui gangrène l’administration publique, à en croire le président de la République, Jovenel Moïse.

« Il faut être courageux et déterminé pour combattre la corruption », a déclaré le chef de l’État, renouvelant son engagement à continuer la lutte contre ce fléau qui ronge le pays.

Le développement socio-économique d’Haïti doit, nécessairement passer par la bonne gouvernance. D’où la nécessité de renforcer la lutte contre la corruption, fait remarquer le chef de l’Etat dans son intervention mettant l’accent sur des thématiques liées au développement et à la croissance économique.

La corruption est présente dans tout les pays du monde. En Haïti, on la retrouve dans toutes les sphères d’activités et elle sape les fondements de l’État de droit.

Selon le dernier rapport de Transparency international sur l’indice de perception de la corruption, publié en janvier 2020, Haïti est classée 168ème sur 180 pays avec un score de 18 points sur 100.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *