Quand Maghane Markle dénonce le racisme dont elle est victime

Quand Maghane Markle dénonce le racisme dont elle est victime

Au cours d’une interview accordée à la célèbre présentatrice américaine, Oprah Winfrey, le couple Meghan Markle et le prince Harry ont, une fois de plus, remis en cause le système de Buckingham qui favorise le racisme. Meghan Markle a même révélé avoir eu des pensées suicidaires lorsqu’elle séjournait à Buckingham.

Dans cette interview, diffusée dimanche sur CBS, la duchesse de Sussex et le prince Harry ont étalé les difficultés auxquelles ils ont dû faire face dans la famille royale. Meghan Markle a même affirmé que la famille royale s’inquiétait de la couleur de peau de son fils Archie. Alors qu’une protection est accordée traditionnellement aux enfants de la famille royale, Meghan a expliqué que le palais de Buckingham a refusé de l’accorder à son fils ainsi que le titre de prince.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

C’est au cours de ces mésaventures que Meghan a confié avoir eu des pensées suicidaires. L’actrice de 39 ans est donc passée par une dépression. Elle a aussi déclaré avoir demandé de l’aide aux responsables du palais pour un traitement médical mais cela a été refusé pour protéger l’image de la royauté. Aucune aide ne lui était accordée dans un environnement peu connu. Meghan a déclaré avoir été naïve avant son mariage.

Désormais installé en Californie, à Montecito, le couple semble se porter de mieux en mieux en subissant le moins de pression de la presse britannique mais aussi de la famille royale. Aussi, le couple Meghan et Harry a révélé attendre leur deuxième enfant (une fille). Un autre tournant plus serein semble attendre le couple.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *