Référendum constitutionnel et élections : « Tous les centres de vote seront sécurisés », rassure Claude Joseph

Référendum constitutionnel et élections : « Tous les centres de vote seront sécurisés », rassure Claude Joseph

À un mois et quelques jours de la date retenue pour l’organisation du référendum constitutionnel, le Premier ministre a.i, Dr. Claude Joseph, a tenté de rassurer la population quant à la sécurisation des centres de vote. Un plan national national de sécurisation du référendum prévu le 27 juin lui a été soumis par l’institution policière.

Une rencontre spéciale à laquelle ont pris part plusieurs membres du gouvernement, des conseillers électoraux et des hauts cadres de la PNH a eu lieu, ce lundi, à la résidence officielle du Premier ministre. La question de la sécurisation des centres de vote pour le référendum constitutionnel et les élections a été au menu des échanges, selon les propos du chef du gouvernement.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Le support de la PNH est indispensable », croit le locataire de la Primature, qui a salué les efforts de l’institution policière pour assurer la sécurité du processus électoral. Il en a profité pour présenter le plan national intégré de sécurisation du référendum constitutionnel du 27 juin 2021, élaboré selon les recommandations des dix directeurs départementaux de la PNH.

En réaction aux différentes rencontres perturbées dans les villes de provinces, le PM Claude Joseph a lancé un appel à la tolérance. « Permettez que les débats aient lieu. Il faut convaincre les gens à voter pour ou contre le changement de la constitution », a dit le chef du gouvernement, qui rappelle que le référendum est un exercice démocratique.

À quatre jours de la fin de son mandat, Claude Joseph tend la main à l’opposition

Le mandat du Premier ministre par intérim expire dans quatre jours. Claude Joseph a tenu à le rappeler, tout en invitant les opposants au pouvoir à emprunter la voie du dialogue en vue de la mise en place d’un nouveau gouvernement.

« Exploitons cette opportunité afin de former, de concert avec le président, un gouvernement d’union nationale avec un Premier ministre définitif », a conseillé M. Joseph. Ce qui, selon lui, facilitera la tâche au CEP et à la Police nationale, entre autres.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *