RENAMEL : régulation des médias en ligne, le combat continue

RENAMEL : régulation des médias en ligne, le combat continue

Le Réseau National des Médias en Ligne (RENAMEL), jeune structure qui s’assigne la mission de réguler les médias en ligne, a tenu, ce dimanche 19 décembre 2021, une assemblée extraordinaire à l’hôtel KINAM (Pétion-Ville), en vue de se doter d’outils adéquats pour atteindre son objectif.

Lors de cet événement dont l’UNESCO était partie prenante, les médias membres du RENAMEL ont discuté de la nécessité d’adopter de nouveaux statuts et des règlements internes permettant à la structure de mieux accomplir sa mission.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Heureux ceux qui comprennent aussi que le moment est venu de nous mettre ensemble en vue de défendre la presse en ligne haïtienne et lui doter d’un outil capable de régulariser le secteur de la presse en ligne », a déclaré le président du RENAMEL dans son discours de circonstances.

Après plusieurs heures d’échanges empreints d’esprit démocratique, les membres du RENAMEL ont mis en continuation l’Assemblée extraordinaire. Une commission de cinq (5) membres a été formée, avec pour mission de peaufiner les documents (Règlements internes/Statuts), sur lesquels les membres du RENAMEL auront à se prononcer au début de l’année 2022.

Jeune structure regroupant 13 médias en ligne, dont Haïti 24, Vantbè Info, Kapzy News, Juno7, Ted’Actu, Kreyòl Enfo,Tripfoumi, La Brève…, RENAMEL est d’autant plus ambitieux qu’il se propose d’organiser des séances de formation continue au bénéfice des patrons des médias en ligne et des journalistes. Tout ceci dans le colossal but consistant à lutter contre les « Fake News ».

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *