Renan Hedouville dénonce des menaces dont il fait l’objet de la part du Dr. Shiller Louidor et Déus Deronneth

Renan Hedouville dénonce des menaces dont il fait l’objet de la part du Dr. Shiller Louidor et Déus Deronneth

Le Protecteur du citoyen et de la citoyenne, Renan Hedouville, dénonce les menaces et les intimidations exercées sur l’OPC et son personnel par le Dr Shiller Louidor et de l’ancien député de Marigot, Déus Deronneth, depuis l’annonce de l’organisation des consultations autour de l’avant-projet de la nouvelle constitution.

« C’est de l’intolérance, de l’ignorance, de l’intimidation et de la violence qui me rappellent des moments noirs que j’ai vécus dans la société haïtienne », a déclaré Renan Hedouville.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Ce dernier dit n’accorder aucune importance aux menaces du Dr Shiller Louidor et de l’ancien député de Marigot Déus Deronneth.

« Au niveau de l’OPC, c’est l’intimidation zéro, de qui aurions-nous peur quand nous faisons notre travail avec objectivité ? », se demande le Protecteur du citoyen et de la citoyenne, Renan Hedouville.

Il souligne que l’OPC fait un travail de promotion et de sensibilisation. C’est une institution au service de la population, rappelle-t-il.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    23 février 2021, 02:14

    À l’intention de mes frères et sœurs "Analfabèt pa bèt" ou "Analfabèt amelyore"

    L’ OPC n’est pas au service de la population. Pour parodier le docte Leslie François Manigat, soyons sérieux, à quoi ça sert un "protecteur du citoyen" dans un pays comme Haïti. Comme les Ucref… et ULCC, l’OPC ne peut pas jouer son rôle. Le Système rend inopérant ces institutions. Les responsables passent pour des carriéristes et des salariés.

    Ce n’est pas sans raison, l’OPC accompagne l’exécutif dans ses démêlés, "krab." En ce sens, le "protecteur du citoyen" tente de venir à la rescousse de son pouvoir, au lieu de se mettre au-dessus des tizè pouvwa de tous les camps. C’est à peine croyable.

    Le 22 février, à écouter, le "protecteur du citoyen" au micro d’un journaliste de radio Mega, il s’exprimait comme le titidiste René Civil dans ses œuvres. Il n’hésitait pas à traiter les opposants à son patron comme des individus. Ce qui fait penser à l’autre qui parlait de voleurs en se référant à ceux qui tiennent la dragée haute à M. Jovenel Moise. Décidément les Haïtiens du pouvoir et de l’opposition ne s’embarrassent pas de scrupule dans La défense de leurs intérêts.

    Pas avant un autre pays ou la "Transition de Repture," l’OPC et toutes les autres institutions sont condamnées à être des boîtes de pandore.

    Dans la mêlée, il est à se demander si l’équipe des Binuh…. et l’OPC, va battre l’équipe des Louidor, Michel… Deronneth, Dandin, Pierre Paul et une partie de la population par un score de tennis. La Boule de Cristal continue d’envoyer des images floues. Pêle-mêle.

    REPLY