République Dominicaine: Les autorités poursuivent la déportation des femmes enceintes haïtiennes

République Dominicaine: Les autorités poursuivent la déportation des femmes enceintes haïtiennes

25 migrants haïtiens, dont 2 femmes enceintes et 2 enfants, ont été rapatriés ce lundi 22 novembre à la frontière de Belladère malgré la demande du gouvernement haïtien qui appelle les autorités dominicaines à surseoir aux nouvelles dispositions migratoires prises récemment.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Ces migrants appréhendés étaient gardés depuis samedi dans un Centre de détention avant d’être rapatriés ce lundi sans manifeste, dénonce le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR).

Le mardi 16 novembre dernier, 5 autobus de la migration dominicaine sont arrivés à la frontière de Belladère/Elias Piñas avec à leur bord plus de 200 migrants haïtiens, dont 6 femmes enceintes, 4 femmes allaitantes et 15 enfants (12 filles et 3 garçons).

Parallèlement, la décision de suspendre le renouvellement des visas des étudiants haïtiens en République dominicaine est toujours dans l’impasse. Les autorités des deux pays promettent de créer une commission mixte afin de trouver une solution à la décision aux nouvelles dispositions migratoires prises par Luis Abinader.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    23 novembre 2021, 00:54

    Au-dela de toutes les questions humanitaires, les dirigeants dominicains appliquent les lois comme les dirigeants americains.

    Kite m reve je kle. Les "dirigeants haitiens" ont besoin enfin de cesser de piller le pays et de penser a’ sa fondation. A ce moment, les Haitien.nes resteront en Haiti pour etudier, travailler et accoucher. Ils n’auront pas a’ se sourcier des nouvelles dispositions migratoires de la Republique Dominicaine ou de n’importe autre pays.

    Faut-il rappeler, quatre administrations ont pille’ plus de 4 Milliards de dollars americains du fonds Petro Caribe. Sa k pi tris la, volo’ yo envesti anpil kob Petro Caribe a nan peyi Sendomeng.

    OQHI

    REPLY