Rupture des liens entre le SDP et la DIRPOD !

Rupture des liens entre le SDP et la DIRPOD !

Les figures de proue du secteur démocratique et populaire, Me André Michel, l’ingérieure Marjory Michel, l’économiste Nenel Cassy ont annoncé, dans une note ce mardi 25 mai, qu’ils ont rompu définitivement toute relation avec la Direction politique de l’opposition (DIRPOD).

L’opposition est divisée à
nouveau. Les partis politiques réunis au sein de la Direction politique de l’opposition (DIRPOD) qui tentait d’instaurer une image d’unité sont dos à dos. Les dirigeants du Secteur démocratique et populaire (SDP), André Michel, Marjory Michel, Nenel Cassy, ont révélé avoir rompu définitivement toute relation avec la Direction politique de l’opposition (DIRPOD).

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Pour esquiver toute éventuelle tension inamicale, nous estimons, en toute humilité, qu’il est venu pour le Secteur Démocratique et Populaire le moment de rompre ses relations de Travail avec la DIRPOD afin de vous laisser la latitude et la liberté nécessaires pour trouver, dans vos efforts, conformément à votre vision, une solution à la très grave crise qui ronge notre Pays », peut-on lire dans cette note.

« Nous devons avoir l’honnêteté et le courage de reconnaître que les caractéristiques du Secteur Démocratique et Populaire, son histoire, son style et ses positions de principe, en dépit de notre bonne foi, n’ont pas facilité la collaboration. En effet, la position du SDP exprimée dans la note interne du 3 Avril 2021 face à la démarche de Religions pour la Paix, n’a pas arrangé les choses. Et, entretemps, les rapports se sont davantage détériorés », poursuit la note.

Les dirigeants du SDP ont rappelé qu’ils ont depuis 10 mois développé une relation de travail civilisée avec la DIRPOD. Cette relation est rompue à un moment où l’exécutif est à cheval sur l’ensemble de ses projets.

1 comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    26 mai 2021, 01:54

    "Il y a cent façons de devenir riche: quatre-vingt dix-neuf sont malhonnêtes." Marcel Mithois

    Jovenel gen Pol Politik Payaya ak li. Men non yo: Nou Pareh, Lapeh, Vérité-Inikite (branche Joanas Gué)… ak Bouclier. Pol Politik sou Pol Politik Payaya nan opozisyon. Men non yo: SDP, Dirpod, Vérité-Inikite (Genard Joseph), Mopod… ak Inite. De tous les côtés, des coqs ploum prennent le pays en otage.

    Sous peu, selon la Boule de Cristal, la Crise Politique va prendre une autre dimension. L’opposition est bien ce qu’elle est, plus de 30 ans de Morcellement. Le PHTK ne manquait pas d’apporter sa Contribution dans la Chute Libre.

    Les adeptes du pouvoir pour le pouvoir (le PHTK et l’opposition dans sa pluralité) s’adaptent bien à cette expression, "se regarder en chiens de faïence." Le temps avance à grands pas. Et comme à l’époque de Lavalas, sous l’égide du PHTK, des Rendez-Vous Manqués en perspective.

    Peyi a pa gen Anyen l ap peye, li sèlman poko ka jwenn yon Ekip ki gen yon patriyot tankou François DUVALIER oswa Leslie François MANIGAT ladann kom kapitèn. En attendant, place au chanteur Julio Eglesias, "à la croisée des chemins…."

    L’Observatoire des Questions Haïtiennes et Internationales

    REPLY