Sécurité : Nouveau coup de Muscadin, un présumé bandit tué dans les Nippes

Sécurité : Nouveau coup de Muscadin, un présumé bandit tué dans les Nippes

Le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de Miragoâne, Jean Ernest Muscadin, n’entend pas lâcher prise, même après le scandale provoqué par l’exécution sommaire de « Zo pwason ».

En effet, un autre présumé bandit vient d’allonger la liste des malfrats tués par le parquet de la juridiction de Miragoâne.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Jean Jean Simon dit « Tèt Kòk » a été tué dans la matinée du 10 juin, alors qu’il tentait de regagner le Grand Sud. « Tèt kòk » était armé d’un fusil d’assaut au moment où il a été tué.

Vertement critiqué pour avoir exécuté sommairement le présumé bandit Elvain Saint-Jacques alias « zo pwason », le commissaire du goivernement des Nippes, Jean Ernest Muscadin, continue de traquer jusqu’à la dernière rigueur les bandits qui sèment la pagaille au sein de la population.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *