Sécurité: remise d’un lot de matériels roulants à la PNH

Sécurité: remise d’un lot de matériels roulants à la PNH

L’institution policière haïtienne a reçu, ce jeudi, un lot de matériels roulants du gouvernement. Ces véhicules flambants neufs doivent contribuer au renforcement de la présence policière dans les rues.

16 véhicules tout-terrain ont été officiellement remis à l’institution policière ce jeudi, lors d’une cérémonie tenue à la Direction générale de la Police nationale d’Haïti (PNH), à laquelle ont pris part le Premier ministre Ariel Henry, des membres de son gouvernement et le haut commandement de la Police nationale.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le directeur général de la PNH, Frantz Elbé, a, dans ses mots de circonstance, salué ce geste du gouvernement qui, selon lui, « exprime la volonté indéfectible des autorités haïtiennes à accompagner la police nationale dans sa mission constitutionnelle de garantir l’ordre public ».

« Depuis un certain temps, la PNH fait face à un manque d’équipements et de matériels adéquats pour mener à bien sa mission », a avoué le commandant en chef de l’institution policière. Ces nouveaux matériels roulants tombent à point nommé, si l’on se réfère aux propos de M. Elbé.

« L’arrivée de ces véhicules inaugure la mise en branle d’une série d’actions visant à renforcer les capacités opérationnelles de la PNH pour mieux faire face aux défis actuels de sécurité qui sont de nature multidimensionnelle et qui exigent la participation de tous les acteurs de la vie nationale », a annoncé le premier des policiers. Frantz Elbé souhaite qu’un usage responsable de ces véhicules soit fait dans tous les lieux d’affectation.

Le Premier ministre Ariel Henry, chef du Conseil Supérieur de la Police nationale (CSPN), se dit conscient que la sécurité est une préoccupation pour tous les citoyens et, selon ses dires, une priorité de son gouvernement. « Les bandits, les hors-la-loi ne peuvent plus continuer à défier l’autorité de l’Etat et à terroriser les paisibles citoyens ».

Le gouvernement actuel est déterminé à combattre les gangs, aux dires du neurochirurgien. La remise de cette flotte de véhicules n’est que le commencement, a ajouté Ariel Henry, tout en promettant de poursuivre cet effort dans les jours qui viennent et donner à la PNH d’autres équipements pouvant l’aider dans cette lutte sans merci engagée contre les gangs.

« Je comprends l’impatience des uns et des autres. Moi aussi, je suis impatient de voir le problème d’insécurité résolu », a dit M. Henry qui souhaite que la présence policière soit renforcée dans les rues et dans les quartiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *