Séisme : Le Chef du gouvernement fait appel à l’unité pour « reconstruire la vie »

Séisme : Le Chef du gouvernement fait appel à l’unité pour « reconstruire la vie »

Lors de son intervention, dans la soirée du mercredi 18 août 2021, le chef du gouvernement, Ariel Henry, a lancé un vibrant appel à tous les citoyens pour “reconstruire la vie” en commençant par les départements touchés par le séisme du 14 août dernier.

Pour le Premier ministre, Ariel Henry, c’est une occasion que le peuple haïtien ne devrait rater. Le tremblement de terre du 14 août qui a frappé le Grand Sud et causé d’importantes pertes en vies humaines et biens matériels doit servir à l’union de tous les haïtiens.  « Nous devrons nous mettre ensemble pour agir et rebâtir le pays », dit-il.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Plus loin, le numéro un de la Primature croit que la reconstruction du pays peut commencer par les départements touchés par le tremblement de terre. « Reconstruire la vie des habitants des Nippes, du Sud et de la Grand ‘Anse après une si terrible catastrophe naturelle reste et demeure l’objectif qui guidera toujours nos actions et des efforts de reconstruction n’auront de résultats que s’ils s’inscrivent sur une base de solidarité pour mettre Haïti au centre de nos intérêts premiers », soutient-il.

Des opérations d’urgence déjà entreprises pour venir en aide aux victimes

Au cours de cette adresse à la nation, le Premier ministre a fait le tour des opérations d’urgences déjà entreprises par son gouvernement pour venir en aide aux victimes de ce sinistre. En effet, selon les déclarations du Premier ministre, Ariel Henry, en plus de l’aide des sauveteurs haïtiens et étrangers déjà sur le terrain, d’autres équipes sont constituées pour intervenir sur la situation des habitants du Grand Sud. “Des équipes du Fonds d’Assistance, Économique et Social (FAES), du Centre national d’équipement (CNE) et du ministère des Travaux publics, Transports et Communication (MTPTC) travailent sur le terrain”, précise-t-il.

En outre, le PM Henry prévoit de former d’autres équipes en soutien. “Un groupe de travail ad hoc incluant la société civile et le secteur privé va être constitué dès aujourd’hui pour administrer avec la plus grande transparence et avec une très grande rigueur tous les dons en espèces et nature, matériels et équipements, mis à la disposition des victimes”, a-t-il informé.

Conscient de l’inquiétude de la population concernant la sécurité des convois qui passent par la route de Martissant, -où les gangs sont en guerre-, le PM Henry a tenu à rassurer la population.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *