« Sur les 20 dernières années, la communauté internationale a échoué en Haïti », reconnait l’OEA

« Sur les 20 dernières années, la communauté internationale a échoué en Haïti », reconnait l’OEA

La crise institutionnelle que vit Haïti est le résultat direct des actions des forces endogènes du pays et de la communauté internationale, admet le secrétaire général de l’Organisation des Etats Américains (OEA), Luis Almagro.

« Les 20 dernières années de présence de la communauté internationale en Haïti constituent l’un des échecs les plus importants et manifestes de mesures mises en œuvre et d’actions réalisées dans le cadre de quelque action de coopération internationale que ce soit », écrit M. Almagro dans un communiqué publié ce lundi 8 août 2022.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

L’OEA admet toutefois que des personnes ont consenti des sacrifices importants pour Haïti, même au péril de leur vie. « Nous avons le plus grand respect pour ces personnes, qui méritent notre reconnaissance éternelle. »

En 20 ans de stratégie politique erronée, la communauté internationale n’a pas été capable de faciliter la construction d’une seule institution ayant la capacité de répondre aux problèmes des Haïtiens, 20 ans plus tard pas une seule institution n’est plus forte qu’elle ne l’était auparavant, poursuit le communiqué.

« Sous le parapluie de la communauté internationale, les bandes criminelles qui assiègent aujourd’hui le pays et son peuple ont fermenté et germé, sous ce parapluie le processus de désinstitutionnalisation et de crise politique que nous connaissons aujourd’hui a germé et couvé », note l’OEA dans son constat d’échec. L’Organisation des Etats Américains reconnait toutefois que la communauté internationale a un rôle important à jouer dans la résolution de la crise actuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *