Toussaint Louverture, un stratège qui inspire

Toussaint Louverture, un stratège qui inspire

7 avril 1803- 7 avril 2021 : 218 ans depuis la mort du chef de la Révolution haïtienne, Toussaint Louverture. Encore aujourd’hui, ces paroles résonnent dans le cœur de nombreux citoyens haïtiens qui rêvent d’une Haïti prospère.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Toussaint Louverture est connu dans l’histoire haïtienne pour avoir pris part à de nombreuses batailles dont celles de Morne Pelé, de Marmelade, de Saint-Raphaël, de Las Cahobas, de Petite-Rivière, de la Ravine à Couleuvres, de Plaisance et j’en passe. Son génie en stratégie lui a valu de nombreux éloges d’historiens étrangers. Digne descendant d’esclaves noirs, devenu affranchi, les Français ne cessent de réclamer sa nationalité au vu de son intelligence pourtant il n’a pas été prouvé qu’il s’est naturalisé Français. Aujourd’hui encore, il est présenté sur les réseaux comme étant franco-haïtien.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Cette année, c’est dans le sang et le carnage dû à l’insécurité que l’on célèbre la mort du chef de la révolution haïtienne, Toussaint Louverture. Mort à 60 ans en captivité, le 7 avril 1803, à La Cluse-et-Mijoux, le héros Toussaint Louverture a mené ces nombreuses batailles pour les droits de l’homme, particulièrement les droits à la liberté du peuple haïtien, ceux-là même qui aujourd’hui sont constamment violés et bafoués devant la passivité de l’État haïtien.

Toutefois, malgré sa captivité par l’armée de Napoléon Bonaparte qui l’arrêta et emmena en France, Toussaint Louverture n’a jamais perdu foi en la bataille pour l’indépendance. Ces propres mots témoignent de cela : “En me renversant, vous n’avez abattu que le tronc de l’arbre de la liberté des Noirs, mais il repoussera par les racines car elles sont profondes et nombreuses”.

Des paroles qui vont inspirer le père de l’indépendance et ancien lieutenant de Toussaint Louverture, Jean Jacques Dessalines, pour mener à terme cette bataille pour les droits de liberté des Noirs, quelques mois plus tard soit le 18 novembre 1803, lors de la bataille de Vertières. Ce qui conduira à l’Indépendance d’Haïti, le 1er janvier 1804.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *