Trafic d’armes en Haïti : Les USA adoptent de nouvelles dispositions de lutte

Trafic d’armes en Haïti : Les USA adoptent de nouvelles dispositions de lutte

La situation alarmante provoquée par la contrebande et le trafic d’armes en Haïti semble préoccuper les Etats-Unis d’Amérique. En effet, les autorités fédérales américaines entendent y mettre un terme.

Les Etats-Unis semblent avoir haussé le ton contre cette pratique. Une cargaison contenant, entre autres des dizaines de fusils de sniper, des mitrailleuses, des pistolets et des matériels, destinée à Haïti, a été saisie par des agents fédéraux et des autorités américaines.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« La contrebande d’armes à feu du sud de la Floride vers Haïti est devenue “une tendance alarmante” et le gouvernement fédéral a besoin de l’aide du public pour boucher le pipeline d’exportations illégales d’armes vers cette nation de la Caraïbe en proie à la violence », lit ont dans un communiqué du bureau du procureur de la Floride.

Anthony Salisbury, agent spécial chargé des enquêtes sur la sécurité intérieure, a déclaré lors d’une conférence de presse que le trafic d’armes en Haïti a augmenté à un rythme exponentiel. Pour Anthony Salisbury, toutes les exportations d’armes à feu vers des pays étrangers nécessitent une licence fédérale.

Alors que les États-Unis ont imposé un embargo sur les ventes d’armes à Haïti depuis le début des années 90, la majorité des cargaisons d’armes saisies dans les différents ports du pays proviennent de la république étoilée.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *