Une fête de Pâques compliquée pour les petites bourses

Une fête de Pâques compliquée pour les petites bourses

La dépréciation de la gourde par rapport au dollar ne cesse de compliquer la vie de la population haïtienne. Elle se fait sentir notamment au niveau des marchés, avec l’augmentation quotidienne des prix des produits de premières nécessités.

Une situation dénoncée par plus d’un, notamment les cambistes. Le dollar s’achète jusqu’à 125 gourdes sur le marché des changes, déplorent ces gens indiquant que cette hausse vertigineuse ne fait pas leurs affaires en cette saison pascale.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Avec une inflation avoisinant 24%, le prix des produits tels que, les articles d’habillement, les chaussures, les aliments, l’eau, gaz le propane, n’arrête pas de grimper sur le marché local. À la veille de la fête de Pâques, de nombreuses familles haïtiennes se trouvent dans l’impossibilité de se procurer le strict minimum. 

« La nourriture devient pratiquement un luxe. Les prix de l’huile, du riz, du haricot, du spaghetti,  accusent une flambée sur le marché. Nous parvenons à subvenir difficilement à nos besoins. Nous sommes obligés de consommer peu », nous a confié un père de 4 enfants. Selon lui, cette situation est due à la mauvaise gouvernance et la corruption au niveau de l’État. Il demande aux autorités de prendre des mesures efficaces pour donner une réponse aux problèmes économiques du pays. 

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *