Vénézuela : 2 États-Uniens parmi les 13 mercenaires arrêtés par les Forces Armées vénézuéliennes

Vénézuela : 2 États-Uniens parmi les 13 mercenaires arrêtés par les Forces Armées vénézuéliennes

Au Vénézuela, parmi les 13 terroristes capturés par les Forces Armées pour tentative d’invasion sur le territoire, l’identité de deux américains a été révélée faisant partie de cette bande.

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, a été celui qui a révélé cette information au cours d’une allocution télévisée sur la chaîne étatique VTV. D’après les déclarations du Chef d’État, ces terroristes, qualifiés de mercenaires, selon lui, ont été engagés par le leader de l’opposition Juan Guaido pour le chasser du pouvoir. Toute l’opération aurait été organisée avec le soutien des États-Unis, selon le Vénézuela.

C’est ainsi qu’il a dévoilé les noms de ces deux américains en montrant les passeports de ces derniers. Luke Denman, 34 ans, et Airan Berry, 41 ans. Des employés de Silvercorp, a-t-il expliqué, une société de sécurité basée en Floride dont le patron a revendiqué la tentative d’incursion.

En effet, Jordan Goudreau a déclaré plus tôt ce lundi à Reuters que ces hommes étaient ces gars. Et par vidéo, cet ancien soldat, hautement décoré par les Forces Armées américaines, selon le site de la Compagnie Silvercorp, a fait savoir que cette opération d’incursion avait été planifiée en collaboration avec un officier dissident de l’armée vénézuélienne, Javier Nieto, et que des combattants sur le terrain continuaient de mener des opérations en différents points du Venezuela.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Juan Guaido réagit aux accusations

Réagissant à cette accusation, pour le leader de l’opposition Juan Guaido, tout cela n’est qu’une diversion, détournant les regards des vrais événements ensanglantés dans le pays dont une émeute meurtrière dans une prison et des affrontements entre bandes criminelles.

Niant toute implication dans cette affaire, Juan Guaido soutient n’avoir jamais contacté la compagnie de Silvercorp pour éjecter Nicolas Maduro de son poste.

1 comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Comment

  • Parm
    5 mai 2020, 11:07

    Heureusement le Venezuela n’est pas Haïti et Nicolas Maduro et le gouvernement vénézuélien sont des hommes qui possèdent les 23 paires de chromosomes, contrairement à HAÏTI qui depuis plusieurs décennies diriger par des voyous gangsters et CRIMINEL

    REPLY