Violence dans des quartiers populaires : L’OPC s’alarme

Violence dans des quartiers populaires : L’OPC s’alarme

Dans une note de presse publiée, ce dimanche, l’office de la protection du citoyen condamne, avec véhémence, les actes de violences à Martissant et dans d’autres quartiers populaires, et exprime son inquiétude face à la gangstérisation de plus en plus menaçante du pays.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« L’office de la Protection du Citoyen condamne avec force ces actions des gangs armés qui blessent, tuent les populations civiles, vandalisent les maisons et les petites entreprises et attaquent les ambulances en violation aux principes de bases en matière de droits humains », lit-on dans cette note de l’OPC relatant des dizaines de morts dont des membres de la population civile.

L’OPC déplore également l’attaque perpétrée, dans la nuit du 5 juin, par des gangs armés contre le poste de police de Drouillard ayant coûté la vie à l’inspecteur Adolphd Miradel.

Face à cette situation, l’OPC appelle les autorités étatiques, à tout mettre en œuvre afin de rétablir un climat de paix dans le pays.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *