“Viv Ayiti” demande à Ariel Henry de passer de la parole aux actes

“Viv Ayiti” demande à Ariel Henry de passer de la parole aux actes

S’exprimant lors d’une adresse à la nation, le vendredi 18 mars 2022, le chef du gouvernement Ariel Henry, a déclaré que “la place des bandits est en prison ou au cimetière”.

L’organisation sociopolitique Viv Ayiti, en réaction, l’invite de préférence à prendre des dispositions concrètes pour juguler la crise sécuritaire.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« L’heure n’est plus à la parole ni aux vaines promesses », a fait savoir Rony Timothée porte-parole de “Viv Ayiti”. Selon lui, la crise a trop duré et a déjà fait trop de victimes au sein de la population, pour que les autorités continuent à parler sans présenter un plan visant à remédier la situation.

Le militant politique dit croire toutefois que l’équipe au pouvoir ne peut rien accoucher de positif. Il appelle à un soulèvement général pour changer de statu quo.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *