« Viv Ayiti », signataire de l’accord PEN, est contre le collège présidentiel

« Viv Ayiti », signataire de l’accord PEN, est contre le collège présidentiel

L’initiative des acteurs Montana/PEN d’installer un collège présidentiel au palais national pourrait envenimer la crise, de l’avis des dirigeants de la structure politique Viv Ayiti, pourtant signataire de l’accord PEN.

Joint au téléphone par la rédaction d’Haïti 24, Biron Odigé dirigeant de Viv Ayiti, dit ne pas comprendre par quel mécanisme un exécutif constitué de 5 membres pourrait aider à résoudre la crise multidimensionnelle à laquelle le pays est confronté.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Selon le militant politique, une telle structure ne fera qu’enfoncer le pays dans la crise et coûter très chère au pays déjà englué dans une crise économique.

Le transfuge de Fanmi Lavalas préconise la concertation de tous les acteurs en vue de solutionner la crise et permettre au pays de retrouver la voie de la légalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *