• COVID-19: 14 décès supplémentaires au Québec, les hospitalisations en hausse

    COVID-19: 14 décès supplémentaires au Québec, les hospitalisations en hausse0

    Le nombre d’hospitalisations liées à la COVID-19 au Québec a de nouveau franchi la barre des 2000 hospitalisations pour la journée de mercredi.
    • À lire aussi – Pandémie: Une incidence négative sur les enfants canadiens, selon leurs parents
    • À lire aussi – Vaccination: cibler les gens à risque plutôt que toute la population, proposent des experts
    Il s’agit d’une augmentation de 39 patients par rapport à la veille, pour un total de 2003 hospitalisations. De ce nombre, 691 sont en raison du virus.
    Du côté des soins intensifs, le nombre est resté stable par rapport à la veille avec 50 lits occupés.
    La Belle Province a aussi signalé 14 nouveaux décès au cours des dernières 24 heures.
    Près de 1262 nouveaux cas ont été enregistrés dans les centres de dépistage et 226 tests rapides positifs ont été autodéclarés.
    Ce sont 4309 travailleurs de la santé qui sont encore absents du réseau en raison de la COVID-19.

    LA SITUATION AU QUÉBEC EN DATE DU 17 AOÛT 2022 

    1 262 nouveaux cas, pour un total de 1 166 390 personnes infectées* ; 
    14 nouveaux décès rapportés dans les 24 dernières heures, pour un total de 16 179 décès ; 
    4 309 travailleurs de la santé absents pour des raisons liées à la COVID (retrait préventif, isolement, en attente de résultats, etc.) ; 
    2 003 hospitalisations, dont 691 en raison de la COVID-19, soit une augmentation de 39 par rapport à la veille ;  

    176 nouvelles entrées, 
    137 nouvelles sorties ;  

    50 personnes aux soins intensifs, dont 28 en raison de la COVID-19, soit un nombre resté stable par rapport à la veille ;  

    6 nouvelles entrées, 
    6 nouvelles sorties ;  

    13 254 prélèvements réalisés le 15 août ; 
    277 271 tests rapides autodéclarés jusqu’à maintenant, dont 232 067 positifs : 255 déclarés pour la journée d’hier, dont 226 positifs.  

    *Rappelons que le nombre de cas répertorié n’est pas représentatif de la situation puisque l’accès aux centres de dépistage est restreint aux clientèles prioritaires.
    Vaccination 

    17 653 doses administrées s’ajoutent, pour un total de 20 486 940 doses administrées au Québec. 

    LIRE PLUS
  • COVID-19: retour de la vaccination au Stade olympique

    COVID-19: retour de la vaccination au Stade olympique0

    Fermée depuis avril, la clinique de vaccination du Stade olympique rouvre ses portes afin de soutenir la nouvelle campagne de vaccination massive, a annoncé mardi le CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal.
    • À lire aussi: Nouvelle campagne de vaccination massive au Québec dès la fin août
    • À lire aussi: 36 décès supplémentaires au Québec
    Ainsi, dès maintenant, les personnes âgées de 75 ans et plus peuvent prendre rendez-vous pour recevoir leur nouvelle dose de rappel. Le 22 août, ce sera au tour des 60 ans et plus. Puis, les adultes de 18 ans et plus pourront à leur tour prendre rendez-vous à compter du 29 août.

    La clinique de vaccination du Stade olympique de Montréal est désormais ouverte tous les jours de 8 h à 20 h.

    LIRE PLUS
  • COVID-19: 36 décès supplémentaires au Québec

    COVID-19: 36 décès supplémentaires au Québec0

    Le Québec a rapporté 36 décès supplémentaires liés à la COVID-19 au cours des dernières 24 heures.
    • À lire aussi: Nouvelle campagne de vaccination massive au Québec dès la fin août
    Le nombre d’hospitalisations continue de diminuer et est demeuré sous la barre des 2000 pour une deuxième journée consécutive avec 1964 Québécois qui occupent un lit d’hôpital, soit 29 de moins que la veille.
    Parmi eux, 50 personnes se trouvent aux soins intensifs, dont 29 en raison de la COVID-19, en baisse de cinq.
    La Santé publique a également recensé 1256 nouvelles infections parmi les personnes ayant accès aux tests PCR, alors que 199 autotests se sont avérés positifs depuis la veille.
    Le nombre de travailleurs du réseau de la santé qui sont absents en raison de la COVID-19 a augmenté depuis le bilan présenté lundi pour atteindre 4109.

    LA SITUATION AU QUÉBEC EN DATE DU 16 AOÛT 2022 

    1 256 nouveaux cas, pour un total de 1 165 128 personnes infectées* ; 
    36 nouveaux décès rapportés dans les 24 dernières heures, pour un total de 16 165 décès ; 
    4 109 travailleurs de la santé absents pour des raisons liées à la COVID (retrait préventif, isolement, en attente de résultats, etc.) ; 
    1 964 hospitalisations, dont 679 en raison de la COVID-19, soit une diminution de 29 par rapport à la veille ;  

    280 nouvelles entrées, 
    309 nouvelles sorties ;  

    50 personnes aux soins intensifs, dont 29 en raison de la COVID-19, soit une diminution de 5 par rapport à la veille ;  

    20 nouvelles entrées, 
    25 nouvelles sorties ;  

    9 362 prélèvements réalisés le 14 août ; 
    276 642 tests rapides autodéclarés jusqu’à maintenant, dont 231 497 positifs : 241 déclarés pour la journée d’hier, dont 199 positifs.  

    *Rappelons que le nombre de cas répertorié n’est pas représentatif de la situation puisque l’accès aux centres de dépistage est restreint aux clientèles prioritaires.
    Vaccination 

    11 652 doses administrées s’ajoutent, pour un total de 20 468 759 doses administrées au Québec. 

    LIRE PLUS
  • COVID-19: trois nouveaux décès au Québec

    COVID-19: trois nouveaux décès au Québec0

    Le Québec a rapporté trois décès supplémentaires liés à la COVID-19 dans les dernières 24 heures et sept hospitalisations de moins. 
    Il s’agit d’une diminution par rapport aux derniers jours (18 décès enregistrés vendredi, 10 jeudi et 19 mercredi).
    Depuis le début de la pandémie, 16 129 Québécois ont perdu la vue en raison du virus.
    Selon le bilan de la Santé publique publié lundi, le nombre d’hospitalisations actives est repassé sous la barre des 2000 pour atteindre 1993, soit sept de moins, dont 55 personnes qui se trouvent aux soins intensifs (-2).
    La province a également recensé 713 nouvelles infections parmi les personnes ayant accès aux tests PCR, alors que 213 autotests se sont avérés positifs depuis la veille.
    Le nombre de travailleurs du réseau de la santé qui sont absents en raison de la COVID-19 a également diminué pour s’établir à 3457, comparativement aux 4334 rapportés vendredi.

    LIRE PLUS
  • COVID-19: une version du vaccin Moderna ciblant Omicron approuvée au Royaume-Uni

    COVID-19: une version du vaccin Moderna ciblant Omicron approuvée au Royaume-Uni0

    Le régulateur britannique du médicament a annoncé lundi avoir approuvé une nouvelle génération du vaccin contre la COVID-19 de Moderna ciblant le variant Omicron, une première dans le monde selon le laboratoire. 
    • À lire aussi: La pénurie de pharmaciens provoque des erreurs d’ordonnance parfois mortelles
    • À lire aussi: Hausse des demandes d’aide à l’approche de la rentrée scolaire
    • À lire aussi: De petits miracles de la médecines: prématurés en meilleure santé
    Cette version du vaccin consiste en une dose de rappel dit «bivalent», ciblant à moitié la souche originale du virus et à moitié le variant Omicron et «provoque une forte réponse immunitaire» contre les deux, y compris contre les sous-variants d’Omicron BA.4 et BA.5, a indiqué la MHRA dans un communiqué.
    Elle «a été approuvée pour les doses de rappel pour les adultes par la MHRA qui a conclu qu’elle respectait les standards de sécurité, qualité et efficacité du régulateur britannique», a ajouté l’agence du médicament.
    Les effets secondaires constatés sont «typiquement faibles» et similaires à ceux observés pour les sérums originaux, est-il précisé.
    «Ce que ce vaccin bivalent nous apporte, c’est un outil plus aiguisé dans notre boîte à outils pour nous aider à nous protéger contre cette maladie alors que le virus continue à évoluer», a souligné la directrice de la MHRA, June Raine, dans un communiqué.
    Le directeur général de Moderna Stéphane Bancel a souligné de son côté «le rôle important» que peut jouer cette «nouvelle génération» de vaccin dans la protection contre le Covid-19.
    Il a relevé que le Royaume-Uni devenait ainsi le premier pays à approuver un vaccin bivalent ciblant en partie Omicron, variant devenu le plus répandu en Europe.
    La semaine dernière, l’Agence européenne des médicaments (EMA) a déclaré qu’elle visait l’approbation dès l’automne d’un vaccin anti-COVID de Pfizer/BioNTech ciblant deux sous-variants de la souche Omicron se propageant rapidement, BA.4 et BA.5.
    Alors que les vaccinations ont contribué à réduire les hospitalisations et les décès dus à la COVID-19, apparu pour la première fois en Chine fin 2019, les injections actuelles ciblent principalement les souches antérieures de la maladie. 
    L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a averti en juillet que la pandémie était «loin d’être finie», en raison de la propagation des sous variants d’Omicron, de la levée des restrictions sanitaires et de la baisse des dépistages. 
    Les cas de COVID-19 ont augmenté dans le monde à la fin du printemps et au début de l’été, portés par les nouveaux variants, mais ont depuis commencé à plafonner en Europe.
    Les pays européens commencent maintenant à se tourner vers l’automne et l’hiver, lorsque les cas devraient à nouveau augmenter. 
    Le Royaume-Uni est l’un des pays plus touchés en Europe par la pandémie avec près de 180 000 morts. Si la mortalité a fortement baissé grâce à la vaccination, le pays subit régulièrement d’importantes vagues de contaminations, mais a été l’un des premiers en Europe à lever l’ensemble des restrictions l’hiver dernier.

    LIRE PLUS
  • COVID-19: 18 nouveaux décès et baisse des hospitalisations au Québec

    COVID-19: 18 nouveaux décès et baisse des hospitalisations au Québec0

    Le Québec rapporte 18 décès supplémentaires liés à la COVID-19 et 56 hospitalisations de moins.
    • À lire aussi: COVID-19 : un quart des enfants hospitalisés a des complications persistantes plus de deux mois après

    Plus de détails à venir…

    LIRE PLUS

LES DERNIERS ARTICLES