X

X


30 nouveaux cas de choléra recensés a Cornillon Grand-bois

30 nouveaux cas de choléra recensés a Cornillon Grand-bois

La députée de la Cornillon-Grand-bois dit assister a une recrudescence du choléra dans la commune depuis environ une semaine. 5 malades sur 30 cas enregistrés sont morts. En ce sens, Raymonde Rivale invite les autorites sanitaires à prendre des mesures afin de freiner cette maladie.

La population de Cornillon-Grand-Bois vit dans des conditions difficiles. Les habitants de cette commune n’ont pas accès à des services de base. Ils ne disposent pas de centres hospitaliers, pas de sécurité, pas de route, pas d’eau potable.

Selon la députée Raymonde Rivale, l’absence des services sociaux de base est à la cause principale de la remontée de l’épidémie de choléra dans la commune.

En outre, la majorité de la population grandboisienne défèque à l’air libre.

En ce sens, madame Raymonde Rivale invite les responsables de la Direction Nationale d’Eau potable à prendre des mesures afin de construire des blocs sanitaires dans cette zone et à réhabiliter les 46 points de captage d’eau, construits depuis 1992, qui sont pour la plupart complètement détruits.

Informé de cette situation, le Directeur Sanitaire de l’Ouest annonce avoir dépêché une équipe dans la commune avec pour mission la livraison de matériels de santé aux gens afin d’eviter la propagation de cette maladie. Martiale Beneche informe également que des spécimens sont prélevés pour être analysés afin de confirmer s’il s’agit réellement des cas de choléra.

Il invite la population à ne pas paniquer.

Comment ne pas paniquer avec deux centres de santé non équipés pour environ 70 mille habitant ?

La députée Rivale plaide pour un renforcement du personnel medical dans la commune Cornillon qui, selon elle, est traité en parent pauvre.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply