Jean Henry Céant éligible au poste de PM, selon la commission sénatoriale

Jean Henry Céant éligible au poste de PM, selon la commission sénatoriale

Le Premier ministre nommé, Jean Henry Céant en qui divers secteurs de la vie nationale voient l’homme de la situation est qualifié d’éligible par la commission spéciale sénatoriale chargée d’examiner ses pièces.

Dans son rapport, la commission qui a mis du temps dans l’analyse des 21 pièces de celui qui a été deux fois candidat à la Présidence, reconnaît l’éligibilité de Jean Henry Céant.

Cette étape que le Premier ministre nommé vient de franchir au Parlement, l’étude de pièces, est jugée inconstitutionnelle par des hommes de loi.

Dans l’intervalle, le Président du Sénat de la République, Joseph Lambert a confirmé que le rapport de la commission est prêt et s’attend à ce que les membres de cette structure parlementaire l’écrivent pour solliciter l’invitation du PM nommé.

S’agissant de la lenteur enregistrée dans le processus, l’élu du Sud-est tient pour responsable l’Exécutif.

 »Le pouvoir exécutif sait que les parlementaires doivent disposer d’une copie de la déclaration de politique générale du Premier ministre 48 heures avant la séance de ratification. Nous sommes encore dans l’attente du document », déclare Joseph Lambert.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Pour lui, si élément de blocage il y a, c’est l’Executif et non le Parlement.

A ce stade des débats, le Président du grand corps recadre le conseil politique du chef de l’État, Guichard Doré qui indexe députés et sénateurs comme les principaux responsables de la lenteur du processus.

Et comme pour prouver la responsabilité du pouvoir exécutif, Joseph Lambert révèle n’être pas au courant des dernières décisions en ce qui a trait à la formation du cabinet ministériel.

Même le président de la chambre basse ne serait pas non plus mis au parfum, à en croire l’élu du Sud-est.

Très amer contre Jovenel Moïse et son Premier ministre nommé, Joseph Lambert croit dur comme fer que si le Parlement invite aujourd’hui ou demain Jean Henry Céant à faire son grand oral par devant les élus celui-ci réclamera un sursis, faute d’avoir mis son devoir au propre.

Pour l’heure, le Sénat de la République et la chambre des députés sont sont l’attente d’une copie de la déclaration de politique générale du Premier ministre ainsi que de la liste des membres qui composeront le cabinet ministériel.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Fanfan Louidor
    3 septembre 2018, 23:07

    Nap yo mesi kan menm joseph lanber mesi nou syete depite yo fe menm nagay .

    REPLY