Actes de vandalisme: le gouvernement met en garde les fauteurs de troubles

Actes de vandalisme: le gouvernement met en garde les fauteurs de troubles

Le Bureau du Secrétaire d’État à la Communication a, dans un communiqué, dénoncé avec la plus grande vigueur les actes de vandalisme perpétrés, ces derniers jours, contre des églises et des écoles dans plusieurs villes du pays.

Dans ce document, le gouvernement est revenu sur l’incendie du dimanche soir abritant le Bureau électoral départemental du Nord, l’Église Baptiste de Quartier Morin et le Collège du Canapé-Vert badigeonnés de matières fécales le week-end écoulée.

Selon le gouvernement, tous ces actes constituent des violations graves des libertés individuelles et une manifestation criante de l’intolérance dont font montre certains acteurs politiques.

Le Gouvernement, tout en appelant au respect des lieux de culte et de distribution de savoir, dit condamner ces actes qui choquent la République.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Aussi invite-t-il toutes les forces vives de la société à condamner unanimement ces actes qui ternissent l’image d’Haïti et qui hypothèquent l’avenir de nos enfants.

Parallèlement, face à ces pratiques rétrogrades qui menacent l’harmonie de la société et qui violent des garanties constitutionnelles, le gouvernement dit avoir demandé à tous les Parquets de mettre l’action publique en mouvement contre les présumés auteurs des ces actes qu’il qualifie d’inacceptables.

le Gouvernement a renouvelé sa volonté aux côtés de ces institutions essentielles à l’équilibre de notre société et informe que toutes les mesures jugées utiles seront adoptées pour protéger les bureaux de l’État, les écoles et les églises devenues, depuis un certain temps, les cibles privilégiées d’individus mal intentionnés.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *