Affaire Dorval : le greffe du TPI de Port-au-Prince cambriolé, des pièces à conviction déplacées

Affaire Dorval : le greffe du TPI de Port-au-Prince cambriolé, des pièces à conviction déplacées

Des individus non identifiés ont enlevé, dans la nuit du 19 au 20 octobre 2020, des pièces à conviction après avoir cambriolé le greffe du tribunal de première instance de Port-au-Prince.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

L’information a été confirmée par le secrétaire de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, Me Robinson Pierre Louis, joint au téléphone par un rédacteur de Haïti 24.

“Oui. Le greffe a été cambriolé, des pièces ont été déplacées. Heureusement les pièces maitresses ne se trouvaient pas dans l’espace”, a confié Me Pierre Louis à Haïti 24.

Le barreau tient un point de presse, ce mardi, autour de ce dossier, a poursuivi l’homme de loi.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Sylne Asaph Christian
    24 octobre 2020, 07:17

    C’est un coup monté par les autorités haïtiennes pour enterrer le procès du défunt dans la tenèbre.

    REPLY