Arrestations, matériels saisis, la PNH dresse le bilan des ses opérations

Arrestations, matériels saisis, la PNH dresse le bilan des ses opérations

Du 22 janvier à date, 16 armes à feu, 3 véhicules et 18 Kg de marijuana ont été saisis, une dizaine d’arrestations effectuées. C’est le bilan dressé par les autorités policières, ce vendredi, au cours d’une conférence de presse.

Selon le porte-parole adjoint de la PNH, Gary Desrosiers, les agents de l’ordre ont également recensé 10 incendies, 16 morts et 29 blessés dans des accidents de la circulation.

Des présumés assassins sous les verrous, de puissants chefs de gang recherchés par la police

Louissan Bienaimable et Frandy Silencieux, deux présumés assassins de l’Inspecteur Michaël Lucius ont été arrêtés le dimanche 19 janvier 2020, a annoncé l’inspecteur Gary Desrosiers. Une semaine plus tard, un ancien policier a été également appréhendé dans le cadre de ce dossier. Jean Michel Gaspard avait en sa possession un pistolet de calibre 9mm et une fausse carte de la PNH.

D’un autre côté M. Desrosiers a également informé de l’arrestation du présumé assassin de l’ex juge de paix de Delmas, Antoine Lucius, tué le 7 janvier dernier à Tabarre. Deux autres individus, membres du gang « 400 mawozo » ont été également appréhendés pour leur implication présumée dans l’assassinat d’un policier.

Au cours de cette même période, la police a enregistré six cas de viol dont quatre sur mineurs. Les présumés auteurs ont été interpellés.

Dans le cadre de cette rencontre avec la presse, l’Inspecteur Gary Desrosiers a fait part d’un ensemble d’avis de recherche lancé à l’encontre d’une dizaine d’individus, poursuivis, entre autres, pour assassinat, vol de véhicule, association de malfaiteurs. Sur cette liste figure Odma, chef de gang de Savien, Ti Lapli (Grand Ravine), Barbecue, Micanor, Lanmò san jou (Ganthier), Manno (Village de Dieu), entre autres.

Au Pénitencier, les prisonniers sont à l’affût

Suite à la tentative d’évasion enregistrée mardi dans le plus grand centre carcéral du pays, la police a procédé à une fouille dans les cellules. D’importants matériels ont été confisqués par les agents de l’ordre : 33 cartes SIM, 125 piques, 5 machettes, 37 couteaux, des sachets de marijuana, des téléphones portables et des fiches de transaction de transfert d’argent.

M. Desrosiers a annoncé l’ouverture d’une enquête policière afin de déterminer les conditions dans lesquelles ces matériels dangereux ont pu pénétrer la prison. Il faut souligner qu’au cours de cette conférence de presse, la police n’a fourni aucun détail sur le nombre de policiers tués au cours du mois de janvier.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *