Assassinat de Grégory Saint-Hilaire : l’IGPNH n’indexe et ne disculpe personne

Assassinat de Grégory Saint-Hilaire : l’IGPNH n’indexe et ne disculpe personne

L’Inspection générale de la police nationale d’Haïti continue d’enquêter sur le dossier relatif à l’assassinat de l’étudiant Grégory Saint-Hilaire, dans lequel des agents de l’Unité de Sécurité Générale du Palais National (USGPN) sont indexés.

Le porte parole de l’IGPNH, Jonet Vital, dans une interview accordée à Haïti 24, informe qu’une commission d’enquête mise sur pied suite à la mort de l’étudiant a déjà auditionné plusieurs personnes notamment des membres du rectorat et des agents de l’USGPN qui étaient présents au moment de l’incident.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Pour l’heure, l’inspecteur divisionnaire dit n’être pas en mesure d’indexer « x ou y » qui aurait été impliqué dans l’assassinat de l’étudiant. L’enquête n’étant pas encore bouclée.

Par ailleurs, le policier a annoncé que la commission d’enquête continuera d’auditionner d’autres personnes jusqu’à l’aboutissement de l’enquête qui, dit-il, sera rendue publique dès sa finalisation.

Monsieur Vital demande à la famille de la victime de garder son calme promettant que l’IGPNH communiquera, sous peu, son rapport sur l’assassinat de l’étudiant, qui sera basé sur les éléments dont dispose l’institution.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    15 novembre 2020, 22:03

    Ne l’oubliez jamais, l’Impunite’ est la marque de fabrique du systeme raciste et antinational. Le porte-parole n’a rien a’ nous apprendre. Sous JB Aristide, l’etudiant en medecine, Eric Pierre a ete assassine’ non loin de la faculte’. Un certain Rene Civil a ete accuse’, depuis lors on n’entend rien. Comme Francko Camille (reference l’ordonnance du juge Ivikel Dabrezil), le presume’ assassin Civil s’engage dans le "Voye Ale" et la "Transition de Rupture."

    La commission d’enquete ne prendrait pas trop de temps a’ debiter son rapport ou l’enquete se poursuit. Dans le premier cas, c’etait une balle perdue venant de la planete "Shithole." Les agents de l’USGPN sont des enfants de coeur. Quelle decheance!

    REPLY