Assassinat du bâtonnier Dorval : la CIB continue d’exiger une commission d’enquête internationale

Assassinat du bâtonnier Dorval : la CIB continue d’exiger une commission d’enquête internationale

Dans une correspondance datée du 6 octobre 2020, adressée au président de la République, Jovenel Moïse, la Conférence Internationale des Barreaux (CIB) a renouvelé sa position en faveur de la mise en place d’une commission d’enquête internationale en vue de faire la lumière sur l’assassinat, vendredi 28 août, de Me Monferrier Dorval.

La CIB a tenu de rappeler au locataire du Palais national que dans sa lettre du 14 septembre qui n’a pas obtenu de réponse, elle lui a souligné l’émotion très vive qui a suivi le départ tragique du bâtonnier de Port-au-Prince.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Au-delà de l’atteinte insupportable à la personne humaine, cette tragédie constitue une agression d’une extrême gravité à l’encontre de la justice, de l’état de droit, et plus généralement de la démocratie », a fait savoir la CIB, pour justifier sa demande de mise en place d’une commission d’enquête internationale.

« Ma lettre du 14 septembre n’ayant pas donné lieu à une réponse de votre part, je me permets d’insister pour que vous puissiez faire connaitre les dispositions qui ont été prises afin qu’en toute transparence, justice soit rendue », a exigé la CIB.

Après l’audition des quatre présumés assassins du professeur Dorval, dont deux réputés proches du pouvoir, l’instruction du dossier a été confiée au juge Renord Régis et les présumés auteurs du crime transférés au pénitencier national. Depuis lors, aucune information officielle relative à ce dossier n’a été communiquée.

Dans cette lettre de la CIB, le secrétaire général, Bernard Vatier, ancien bâtonnier de l’Ordre des avocats de Paris, a présenté ses mots de sympathie à Jovenel Moïse dont le père est décédé, le dimanche 4 octobre.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Michel Beauvoir
    7 octobre 2020, 03:05

    Nous ne pas au temps des wisigoths et des ostrogoths. Du V siècle à nos joúrs que de civilizations se sont ecoulées. Oú etiez-vous monsieur le nèg bannan?

    REPLY