Assemblée nationale : face à la menace des protestataires, les parlementaires abandonnent le Parlement

Assemblée nationale : face à la menace des protestataires, les parlementaires abandonnent le Parlement

Des protestataires qui foulent le macadam pour exiger le départ du président, Jovenel Moïse, ont prévu de se rendre devant les locaux du Parlement, ce lundi 10 juin, date constitutionnelle retenue pour l’organisation de la séance d’ouverture de la deuxième session de l’année legislative 2019, afin d’empêcher le déroulement de cette rencontre.

La séance devait se dérouler aujourd’hui à midi. Cependant, les parlementaires sont aux abonnés absents. Dans les locaux de cette institution, seuls les agents de sécurité et des journalistes ont été remarqués sur place.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

L’organisation de cette séance d’ouverture de la deuxième session de l’année legislative arrive dans un contexte marqué par des troubles politiques. Plusieurs secteurs de la vie nationale se sont soulevées pour réclamer le départ du président de la République, le procès PetroCaribe, et pour dénoncer la cherté de la vie.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *