Attaque contre la résidence de Joseph Lambert: Sud-est en mode protestation

Attaque contre la résidence de Joseph Lambert: Sud-est en mode protestation

Des milliers de Jacméliens ont foulé le macadam, ce vendredi 7 septembre, pour réclamer justice en faveur du sénateur Joseph Lambert, suite à l’attaque à la grenade perpétrée contre son domicile situé à Delmas 40 B, la semaine écoulée.

Munis de Banderoles et pancartes, les protestataires, vêtus de T-shirts estampillés «Je suis Lambert », ont parcouru plusieurs rues de la cité d’Alcibiade Pommayrac pour dénoncer l’attaque jugée « criminelle » dont Joe Lambert a été la cible.

Les partisans et sympathisants de l’homme politique ont débuté ce mouvement de solidarité du stadium Jacky Khawly pour y mettre un terme devant les locaux du parti «Konbit Nasyonal», à l’angle de l’avenue Barranquilla et l’avenue de la liberté.

« Nous voulons réclamer justice en faveur de notre sénateur », a clamé Hector Noël, coordonnateur de KONA pour la commune de Jacmel. Il a ainsi salué la foule venue prendre part à la marche.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Aucune personne ne devrait s’en prendre à la vie de quelqu’un à cause de son appartenance politique », a lancé, pour sa part, Me Annibal Coffy, représentant du sénateur Joseph Lambert à ce mouvement de rue .

 »Cette époque est révolue », poursuit-il laissant entendre à qu’il y a une main cachée derrière cette attaque au cours de laquelle Joseph Lambert a failli laisser sa peau.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *