Au moins 70 policiers font partie du groupe ‘’ Fantôme 509 ’’, révèle l’IGPNH

Au moins 70 policiers font partie du groupe ‘’ Fantôme 509 ’’, révèle l’IGPNH

Une enquête en cours de l’Inspection Générale de la Police Nationale d’Haïti (IGPNH) a révélé que 70 policiers font partie du groupe Fantôme 509 célèbre pour avoir organisé des mouvements de protestation violents dans la capitale haïtienne, afin de réclamer de meilleures conditions de travail en faveur des policiers.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

La conclusion partielle d’une enquête en cours, conduite par l’Inspection Générale de la Police nationale d’Haïti (IGPNH) a permis aux enquêteurs de découvrir qu’au moins 70 policiers ont intégré le corps dénommé « Fantôme 509 ». L’information a été rapporté par le porte-parole de l’Inspection Générale de la Police Nationale d’Haïti, Jonet Vital, lors d’une rencontre avec la presse ce mardi 8 décembre .

60 de ces policiers ont déjà été auditionnés par l’IGPNH. Les 10 autres n’ont pas répondu à la convocation qui leur a été adressée. En réaction, la police des polices souligne l’Inspecteur général a décidé de retenir leurs chèques.

Au terme de l’audition de toutes les personnes indexées, l’IGPNH bouclera son enquête et fixera les responsabilités. Les membres de « Fantome509 » ont à leur solde plusieurs actes de vandalisme. Leur mode opératoire le plus répandu consiste à incendier les voitures immatriculées Service de l’Etat lors de leur mouvement de revendication.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *