Carburant : des spécialistes en économie et en énergie appellent à une autre forme de subvention

Carburant : des spécialistes en économie et en énergie appellent  à une autre forme de subvention

La subvention du carburant en Haïti affecte grandement la capacité de l’Etat à investir dans les infrastructures, selon l’économiste Etzer Emile.
Le spécialiste affirme que l’Etat dispose d’une marge de manœuvre budgétaire qui s’amenuise de plus en plus et que la subvention ne touche plus les personnes ciblées au départ.

Pour l’exercice fiscal en cours, 2018-2019, la subvention de l’essence et la dette de l’Etat envers les compagnies pétrolières totalisent environ 16 milliards de gourdes. En effet, la subvention à elle seule représente un manque à gagner de 8 milliards de gourdes. Ce que l’auteur du livre ‘’Haïti à choisir de devenir un pauvre’’ considère comme une aberration.

De son coté, le spécialiste en question d’énergie, Réginald Noel, prône une réorientation de la subvention du carburant vers le secteur du transport qui en a réellement besoin. Il a incité les autorités à appliquer une vraie politique énergétique.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Même son de cloche du côté du président de l’Association Nationale des Distributeurs des Produits Pétroliers (ANADIPP), David Turnier, a fait valoir que la situation actuelle n’est pas profitable au secteur qu’il représente et réclame aussi une subvention plus ciblée.

Ces spécialistes en économie et en énergie préconisent la subvention du prix du transport comme moyen de permettre à l’Etat de remonter la pente.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *