CEP : Guylande Mesadieu et Antonal Mortimé exclus du parti Rasin kan pèp la

CEP : Guylande Mesadieu et Antonal Mortimé exclus du parti Rasin kan pèp la

Après la publication de l’arrêté nommant les neuf membres du Conseil Électoral Provisoire ayant pour mission d’organiser un référendum constitutionnel pour doter le pays d’une nouvelle constitution et réaliser les prochaines élections locales, municipales, législatives et présidentielles, le Parti Rasin Kan pèp la a décidé de ne plus compter Guylande Mésadieu et Anthonal Martimé dans ses rangs.

Rasin Kan pèp la parle de trahison. Plusieurs secteurs ont exprimé leur refus de désigner un représentant au sein du conseil électoral provisoire mis en place par le président Jovenel Moïse.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Depuis la publication de l’arrêté nommant la présidente de Zanmi timoun, Guylande Mesadieu, représentante du secteur des droits humains au sein du Conseil Électoral Provisoire, la militante des droits de l’enfance fait l’objet de nombreuses critiques et devient la risée des réseaux sociaux.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    21 septembre 2020, 23:22

    MOUPANIS mwen se pa okèn Avadra, men AYITI

    Au cours de ces 34 ans (1986-2020), il y a Toujours des Défections dans tous les Camps. C’est conforme à notre passé, un peuple qui est issu de l’Esclavage. Et qui pis est, après 216 ans, les Élites du pays n’ont jamais pris le Bonne Direction en vue d’Édifier l’État-Nation. C’est TOUJOURS des Luttes Fratricides pour la Prise du Pouvoir et la Conservation du Pouvoir pour son Clan. Les marasa Aristide/Preval ne manquaient pas de nous gâter en procédant à des élections Tipaskout CHAOTIQUES.

    Après l’ ÉCHEC de "pays lock," Jovenel Moise ne sait pas à quel saint se vouer pour donner une nouvelle direction à son pouvoir, après les années d’école buissonnière. Bwa mare…

    Je n’ai pas à être rigide envers les époux Mortimé/Mesadieu. Ils sont Solidaires même dans le MAL aux yeux de l’opinion publique Mawozo qui avait fait la courbette devant le présumé assassin Jocelerme Privert. À l’époque, un certain Jean Max BELLERIVE, Anthony Barbier, Daly Valet… et Eddy Jackson Alexis étaient à l’Unisson au Palais national. Les compatriotes Mesadieu… et Mortimé n’avaient rien dit.

    Papa Dessalines avait fait le Sacrifice de sa vie non seulement pour les Barbier, Bellerive…, Bastien, mais aussi pour les Mesadieu, Mortimé… et Moise. Tout un chacun a le droit de goûter les délices de la Madone. Maintenant, ce n’est pas le tour de Barbier. Le nommé Yves Romain Bastien ne s’est pas présenter, Mortimé ne demandait pas mieux. Bouch li fann tou. Les époux ne laissent pas passer une si bonne occasion, en faisant peu de cas de "Rasin Kan Pep la," à l’instar du messie mort-né JB Aristide. Je laisse du temps au temps. Le temps pour le CE Présidentiel (crédit à Camille Charlmers) de mettre le "processus électoral" en branle. Sakalakawe l…

    REPLY