Claudy Gassant menacé par le sénateur Rony Célestin

Claudy Gassant menacé par le sénateur Rony Célestin

Le directeur général de l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) a été menacé de mort par le sénateur du centre Rony Célestin, a informé le journaliste Gary Pierre Paul Charles sur son compte twitter.

Ces menaces proférées par le parlementaire via des appels téléphoniques interviennent après que l’ULCC a décidé d’enquêter sur des allégations de corruption dont font l’objet des membres de la représentation diplomatique haïtienne en République dominicaine, notamment Judithe Exavier, « maîtresse » du sénateur.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le numéro un de l’ULCC a annoncé qu’il portera plainte par devant le tribunal de droit commun contre le parlementaire.

2 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

2 Comments

  • Antoine Langomier
    22 décembre 2019, 03:06

    C’est très grave, un "sénateur" veut empêcher à un grand commis d’État de faire son travail. Comme quoi dans le cadre de l’impunité, l’ULCC n’a pas le droit d’enquêter sur la "maitresse" d’un "sénateur." Nan ki peyi nou ye la a, même la maitresse d’un "sénateur" doit être au-dessus des lois.

    Ce qui me fait penser à Me. Sonel Jean-François qui voulait enquêter sur un certain Paul Antoine Bien-Aimé, ministre de l’intérieur et des collectivités territoriales. Pour les amnésiques, Bien aimé utilisait le Budget du ministère pour donner des chèques (LAJAN Petro Caribe) à des parlementaires (consultants) d’Inite-Inikite et d’autres ti visye qui étaient acquis à la cause de Préval et des compagnies de Blackout. En deux temps trois mouvements, le présumé Petrovoleur Jean Max Bellerive s’empressait de révoquer M. Jean-François pour insubordination. Vive la CORRUPTION!

    Comme les compagnies de Blackout, assurément Bien-aimé est en train de prier pour la démission du président Jovenel Moise et la fin du système. La mise en branle de la "transition de rupture" des Antoine Augustin…et Lesly Voltaire. Yo pran tout moun pou "Analfabèt pa bèt."

    À l’époque, j’avais pris Me. Jean-François pour un homme sérieux. Mais, en acceptant de retourner à la direction de l’ULCC sous le présumé assassin Jocelerme Privert et Bellerive dans les parages, M. Jean-François faisait preuve d’un bon carriériste comme la quasi-totalité des cadres haitiens. Kom kwa LAKAY pa bon paka gen fè rezistans devan LAJAN menm si l nan twou latrinn.

    Me Claudy Gassant a du bon boulot à abattre. C’est le début la douleur.

    PS : Mwen gen DOKIMAN ekri ak LYEN pou tout sa m AFIME. Mwen te kolekte Dokiman sou Avadra ak Merilan yo rele demokrat yo.

    REPLY
  • HAITIPAPMOURI
    23 décembre 2019, 10:01

    C’est une très bonne nouvelle de pouvoir commencer à combattre les corrompus. Les corrompus et les corrupteurs sont les plus grands criminels du monde. En Haiti nous avons des assassins qui ont retardés et qui retardent le développement du pays. Nous devons les faire payer ce qu’ils ont volés et les mettre dans les mains de la justice et une fois qu’ils auront un casier judiciaire ils n’auront plus le droit de venir faire de la politique à nouveau. Il faut qu’Haïti renaisse de ces cendres et le président doit appuyer Maitre Claudy Garssant dans son travail. Il faut poursuivre ce parlement si jamais il a vraiment menacé le directeur de l’ULCC.

    REPLY