Coronavirus: L’Union européenne exige la stabilité pour octroyer les 165 millions d’euros d’aide à Haïti

Coronavirus: L’Union européenne exige la stabilité pour octroyer les 165 millions d’euros d’aide à Haïti

L’Union Européenne pose ses conditions pour décaisser l’aide financière de 165 millions d’euros promis à Haïti pour lutter contre le coronavirus. Son exigence: une stabilité durant cette période marquée par une remontée de violence en Haïti couplée par la présence de la covid-19 qui plonge la population dans la misère.

Dans ce contexte, la Délégation de l’Union européenne a, dans une note, réitéré sa volonté de poursuivre un partenariat « sincère fondé sur la confiance mutuelle et le respect d’exigences démocratiques élevées », peut-on lire dans cette note.

« Les discussions pour la réaffectation des 165 million d’euros se poursuivent au mieux pour aider le pays à faire face aux défis mis en lumière par cette crise », a souligné l’UE dans cette note précisant que cet objectif ne pourra être atteint que dans un contexte présentant des conditions suffisantes de stabilité et de sérénité.

« La Délégation de l’Union européenne renouvelle en conséquence son appel à un dialogue politique inclusif entre toutes les forces vives du pays afin d’accorder les conditions nécessaires pour l’organisation d’élections libres, honnêtes démocratiques, dans un cadre constitutionnel et législatif renouvelé qui réponde aux aspirations du peuple haitien », poursuit la note.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Enfin, la Délégation de l’Union européenne exprime ses profondes préoccupations par rapport à la remontée de la violence constatée dans le pays qui, note-t-elle, pourrait anéantir tout effort allant en ce sens.

L’UE appelle toutes les forces vives de la nation haïtienne à agir pour contrer la recrudescence de la violence.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *