COVID-19 : pour éviter une 2ème vague de contamination, la Commission multisectorielle annonce une enquête

COVID-19 : pour éviter une 2ème vague de contamination, la Commission multisectorielle annonce une enquête

Les membres de la Commission multisectorielle de gestion de la pandémie-Covid-19 (CMGP-Covid-19) se veulent prudenst. Pour éviter une flambée des cas de COVID-19 dans le pays, comme cela a été le cas en Europe, les autorités sanitaires entendent évaluer le nombre de personnes ayant été exposées à ce virus.

En effet, le co-président de cette commission, Jean William Pape, annonce l’ouverture d’une enquête « séroprévalence ». Il s’agit d’une approche intelligente dans la façon dont les autorités sanitaires gèrent la pandémie en Haïti. C’est-à-dire si 50% de la population avait contracté la maladie il n’y aura pas une deuxième vague, a expliqué Jean William Pape. Ce dernier dit ne pas vouloir imposer une autre restriction des mesures sanitaires à la population qui fait face à la vie chère et la misère.

Avec un don de 40 mille tests de sérologie reçus du gouvernement français, les autorités sanitaires haïtiennes veulent prélever les anticorps des personnes les plus exposées à la maladie dont les personnels de santé et les enseignants, selon les informations fournies par le docteur Jean William Pape.

Le co-président de la Commission multisectorielle de gestion de la pandémie-Covid-19 (CMGP-Covid-19) remercie l’OMS pour avoir déclaré qu’Haïti est un exemple à suivre dans le traitement domiciliaire de la Covid-19.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *