Décharge aux ex-fonctionnaires de l’État: la CSCCA s’y met, le Parlement à la traîne

Décharge aux ex-fonctionnaires de l’État: la CSCCA s’y met, le Parlement à la traîne

Dans une note en date du 26 juillet dernier, la cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSCCA ) a invité les anciens comptables de deniers publics dont les demandes de décharge n’ont pas encore été suivies d’effet à les renouveler en y annexant les anciens accusés de réception.

 »La cour supérieure des comptes et du contentieux administratif, dans le but de donner suite aux demandes de décharge dans l’ordre chronologique (sur la base du principe : premiers arrivés, premiers servis) et sur le constat que certains dossiers ne sont pas correctement archivés, invite les anciens comptables de deniers publics dont les demandes de décharge n’ont pas été encore suivies d’effet à les renouveler… », a écrit la CSCCA dans une brève note de presse portant la signature d’Arol Élie, Président de la Cour.

Alors que des voix ne cessent de s’élever dans la société pour appeler à la dépolitisation de la question de décharge, les parlementaires depuis fort longtemps font la sourde oreille.

Par conséquent, des hommes et femmes qui avaient servi leur pays au sein de l’administration publique sont injustement  »punis » par des sénateurs et députés de mauvaise foi.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

La question de décharge qui est hautement constitutionnelle est politisée par des parlementaires qui veulent tout prendre en otage.

Des secteurs de la vie nationale se demandent quand est-ce que le Parlement entendra raison dans ce dossier, mais ceci semble un vœu pieux.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *