Des directeurs réclament la réouverture des classes

Des directeurs réclament la réouverture des classes

Le Regroupement National des Directeurs d’Ecoles d’Haïti (RENADEH) plaide en faveur la réouverture des classes à partir de la première semaine du mois de novembre.

Dans une note de presse, ces directeurs expriment leur ras-le-bol par rapport à la fermeture prématurée des classes liée à la conjoncture, marquée notamment par des manifestations populaires souvent émaillées de violences et d’actes de vandalismes.

Le RENADEH a, en ce sens, appelé les acteurs concernés par la crise socio-politique à trouver un terrain d’entente afin que la vie, notamment, les activités scolaires puissent reprendre.

«RENADEH vous demande de ne pas envenimer la situation, accordez aux enfants la possibilité de reprendre le chemin de l’école le 4 novembre 2019 », lit-on dans cette note de presse du RENADEH, arguant que le changement de système tant prôné par l’opposition doit passer, avant tout, par l’éducation.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *