X

X


Des Haïtiens fuient à toute vitesse Pedernales

Des Haïtiens fuient à toute vitesse Pedernales

Plusieurs dizaines de familles haïtiennes ont quitté en toute hâte Pedernales, ce mardi à cause de l’ultimatum qui leur a été adressé par des Dominicains.

Le lundi 12 mars dernier, une vive tension a éclaté dans cette commune dominicaine après que deux anciens employés haïtiens ont assassiné un couple dominicain, propriétaire d’un ranch à Le Quemao.
A la suite de ce regrettable incident, des Dominicains avaient lancé un ultimatum de 24 heures aux Haïtiens pour qu’ils quittent ce bout de terre.
Craignant pour leur vie, des familles accompagnées des dizaines d’enfants sont actuellement accueillies dans des abris provisoires mis en place par les autorités haïtiennes.
Appréhendé par la police nationale d’Haïti, le dénommé Noël, est passé aux aveux.
Ce dernier qui est détenu par les autorités policières a révélé avoir fourni des services au couple qui avait refusé de lui payer. Emporté par la rage, Noël avoue avoir mis fin aux jours des propriétaires du ranch.
Ce 13 mars, un calme apparent règne au niveau de la frontière entre Pedernales et Anse à Pitres mais la tension demeure toujours importante, d’après les explications du délégué du Sud-est, Pierre Michel Lafontant.
Notons qu’une délégation du gouvernement s’est rendue en République Dominicaine, ce mardi, pour rencontrer les autorités dominicaines afin de désamorcer la crise.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply