Des présumés bandits utilisent les uniformes de la PNH pour orchestrer des kidnappings, témoignent des victimes

Des présumés bandits utilisent les uniformes de la PNH pour orchestrer des kidnappings, témoignent des victimes

Beaucoup de gens se demandent comment les présumés bandits, spécialisés dans les enlèvements, font pour transporter leurs otages sans se faire remarquer par les policiers. Plusieurs citoyens kidnappés ces derniers jours ont expliqué à la police le mode opératoire utilisé par ces sans foi ni loi.

La plupart des victimes informent qu’elles
ont été enlevées par des individus vêtus de l’uniforme de la PNH qui demandent à voir les papiers de leur véhicule. Les victimes pensent qu’il ne s’agit que de contrôle de routine. Selon des responsables de la PNH, certains d’entre eux portent l’uniforme des unités spécialisées, tandis que d’autres les habits de la police administrative (crème et bleu).

Une dame enlevée à Puits Blain (Delmas) avoue avoir été séquestrée par les hommes dirigés par Ti lapli, un puissant chef gang qui contrôle les bandits armés du quartier populaire de Grand-Ravine. La vingtaine d’hommes qui composent cette troupe sont spécialisés dans les vols de véhicules et les enlèvements, selon l’otage relâché contre rançon.

Par ailleurs, le porte-parole de la police nationale Michel-Ange Louis-Jeune a fait savoir que la Direction Centrale de la Police Judiciaire a reçu plusieurs plaintes déposées en ce sens par les victimes. Selon le commissaire de police, la DCPJ travaille d’arrache-pied sur les plaintes afin d’appréhender et de démanteler ce réseaux de gang.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *