Des proches de Jean-Bertrand Aristide et sa Fondation inculpés pour blanchiment des avoirs

Des proches de Jean-Bertrand Aristide et sa Fondation inculpés pour blanchiment des avoirs

L’ancien garde rapproché de l’ex-président Jean Bertrand Aristide, Jean Anthony Nazaire a été « inculpé pour blanchiment des avoirs, selon une ordonnance du juge d’instruction Jean Wilner Morin.

Sont inculpés pour « complicité de blanchiment des avoirs », la Fondation Aristide, personne morale, Toussaint Hilaire et Mirlande Libérus Pavert, responsables de cette fondation.

Jean Anthony Nazaire dont les biens sont évalués à plusieurs dizaines de milliers de dollars américains a été auditionné par le juge instructeur mais n’était pas en mesure de révéler la provenance de ces fonds.

Un hôtel, un market, quatre grandes propriétés, dix véhicules et dix comptes en banque, voilà ce qui constitue le patrimoine de Jean Anthony Nazaire qui est donc compté parmi les proches collaborateurs de Jean Nesly Lucien [ex-directeur général de la police et de feu Oriel Jean (témoin à charge dans le dossier de l’assassinat de Jean Léopold Dominique], sanctionnés aux États-Unis pour blanchiment des avoirs liés au trafic de la drogue.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Quant à la fondation Aristide, cette institution, selon le juge d’instruction, a utilisé « beaucoup d’argent de l’État ».

Le juge d’instruction a inculpé Toussaint Hilaire et Mirlande Libérus Pavert. Mme Pavert, à l’extérieur du pays, a été « inculpée comme auteur intellectuel » de l’assassinat du journaliste Jean Léopold Dominique.

 

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Votre Nom *
    30 août 2018, 09:28

    You fason yap fè pou nou ka bliye pétro kaïbe e nou pap bliye Li!

    REPLY