Dialogue à la nonciature apostolique: aucun accord n’a été trouvé

Dialogue à la nonciature apostolique: aucun accord n’a été trouvé

Après trois jours de discussions à la nonciature apostolique, les représentants du pouvoir, des signataires de l’accord de Mariott, de Kinam et des membres de la société civile, n’ont trouvé aucune entente pour juguler la crise qui sévit dans le pays.

Pro et opposants au pouvoir ne sont pas parvenus à trouver un accord politique, comme prévu, susceptible de mettre fin à la crise haïtienne.

Des signataires de l’accord de Marriott et certaines organisations politiques non alignées pensent que la solution à la crise doit passer par la démission ou la réduction du mandat du président de la République, les représentants de Jovenel Moïse et des partis politiques alliés du pouvoir proposent, quant à eux, la formation d’un gouvernement de consensus comme solution.

Le dialogue à la nonciature a démarré le 29 janvier dernier et a pris fin ce vendredi 31 janvier. Les négociations ont porté sur l’organisation de la gouvernance du pays, le départ du président de la République et la formation d’un gouvernement d’union nationale.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Après un échec de cette rencontre qui visait essentiellement à trouver un dénouement à la crise, aucune date n’a été retenue pour un autre dialogue entre des secteurs de la vie nationale.

Ont pris part à cette rencontre des responsables de partis politiques qui n’ont signé ni l’accord de Marriott ni celui de Kinam, des représentants du président de la République et des membres de la communauté internationale et des représentants de la société civile.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Didier
    3 février 2020, 11:32

    Faire comme pour l’élection du Pape en 1400, 1500, les enfermer dans une pièce sans leur donner a manger et les laisser sortir quand il y a un accord……

    REPLY