Dossier La Saline : Pierre Espérance très amer contre le ministre de l’intérieur

Dossier La Saline : Pierre Espérance très amer contre le ministre de l’intérieur

Le directeur exécutif du Réseau National de Défense des Droits-Humains, Pierre Espérance, a dénoncé un plan du pouvoir en place visant à l’assassiner.

Pour commettre l’acte le directeur exécutif du réseau national des droits humains informe que l’équipe en place a engagé l’ancien policier Jimmy Cherizier alias barbecue.

Le 6 avril dernier, des membres du gang dirigé par l’ex policier Jimmy Cheriziers ont sillonné les locaux du RNDDH situé à la rue Rivière. Ils étaient à bord de motos sans plaque d’immatriculation, révèle le défenseur des droits humains. Il accuse le ministre de l’intérieur d’être l’auteur intellectuel d’un complot visant à mettre fin à ses jours.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Aujourd’hui, partout dans le pays est mentionnée la rencontre que vous avez organisée le 23 avril 2019 avec le chef de gang Jimmy CHERIZIER alias Barbecue, pour planifier l’assassinat du directeur exécutif du RNDDH. Le processus d’identification de la résidence de Pierre ESPERANCE et des locaux du RNDDH, par des hommes armés non identifiés montés à bord de motocyclettes, sans plaque d’immatriculation, a été démasqué. En ce sens d’ailleurs, vous rendrez service au RNDDH en demandant à Jimmy CHERIZIER de rappeler les hommes qu’il a déployés pour accomplir ce travail « , a écrit le RNDDH dans une correspondance acheminée au ministre de l’intérieur.

« C’est en raison de l’impéritie des ministres , dont vous-mêmes, qui se sont succédé à la tête du ministère que vous dirigez, que le RNDDH est amené à publier des rapports d’enquête portant sur la situation sécuritaire du pays, situation aggravée par la cohabitation entre votre ministère et les gangs armés que vous supportez, en leur fournissant de l’argent, des armes à feu et des munitions « , a fait remarquer le défenseur des droits de l’homme au ministre Jean-Marie Reynaldo BRUNET.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *